Avancer malgré tout

Enfant, c’était : «un gamin têtu tout de même », lance-t-il en rigolant. Un entêtement qui lui a valu d’être inscrit en internat au Tchad voisin, au lycée de Mongo. Une initiative vouée à l’échec d’où son retour au Cameroun l’an suivant. Mordu d’art, il avait déjà constitué un groupe de rap au pays d’Idris Deby : La tempête du Guera. A son retour, sa mère lui promet une inscription à l’Ecole des beaux-arts de Mbalmayo s’il obtient son Bepc. Galvanisé, le jeune Martial retrouve les bancs de Yaoundé, il décroche cet examen seulement, il se retrouve en classe de Seconde littéraire au Lycée d’Elig-Essono (Yaoundé). « J’étais confus », se souvient-t-il, le regard vers le sol.

En classe de Première, l’examen du probatoire lui tient tête, il redouble la classe. A l’exemple de ces malheurs qui ne viennent jamais seuls, il perd son père. Au cours de cette année scolaire (2010-2011), il apprend qu’il est papa. Il faut subvenir aux besoins de sa compagne et son bambin, Joseph Marley. Martial se lance dans la vie active et ne composera pas ce fameux Probatoire. « Il fallait se battre, il fallait prendre une décision d’autant plus que papa n’était plus là. Il fallait assumer se comporter en homme», argue-t-il la voix enrouée par l’émotion. Il quitte les bancs et peut cette fois, se consacrer un peu plus à sa vie d’artiste. Marionnettiste dans une chaine de télévision de la place, impresario, humoriste lors des mariages, d’anniversaires, il n’aura pas ménagé sa peine pour mettre sa famille à l’abri du besoin.

Au bout de quelques années, l’aventure avec cette chaine de télé s’est arrêtée. Il a fallu une fois de plus se recréer, mettre sur pied un projet comique, humoristique… c’est ainsi que nait Moustik Karismatik. ...Lire plus


Commentaires

Laisser un commentaire


Autres articles que vous aimerez lire...

  • par Myriam DJEKI / Portrait
    Sep 12

    Le texte au bout des doigts

    «On ne vous a pas laissés» fait désormais partie du vocabulaire des mélomanes. Ce titre a imposé le jeune chanteur dans le gotha de la musique urbain...

  • par Roger Owona / Tempo
    Sep 11

    Un enfant=un enfant…

    Les écoute-t-on assez ? Les entend-on suffisamment ? Leur accorde-t-on la place qu’ils méritent ? Qu’ils mériteraient ? Leur parole ren...

  • par DIDDI AISSATOU / Woman
    Sep 10

    Deux filles dans le vent

    L’année 2018 sourit aux deux jeunes femmes. Lancement de la saison 2 de leur web série, signature d’un contrat avec une chaîne panafricaine… que de bo...


Besoin d'aide ? Contactez-nous