MARTIN CAMUS MIMB

A un an et demi, Martin Camus Mimb est frappé par la poliomyélite. Ce qui entraine un handicap moteur. Pourtant, il ne va pas se laisser abattre par cette condition vulnérable. Bien au contraire, à force d’abnégation et de dépassement de soi, il va réaliser ses rêves et devenir le célèbre journaliste sportif camerounais que l’on connait aujourd’hui. Mais pour Monsieur Mimb, le combat ne s’arrête pas là. Son expérience, il a décidé de s’en inspirer pour se lancer dans une vaste oeuvre sociale : autonomiser les personnes vivant avec un handicap et changer les mentalités de la société.

SUITE


Commentaires

Laisser un commentaire


Autres articles que vous aimerez lire...

  • par Eric ELOUGA / Tempo
    Feb 10

    Jours de faîte

    Sans que l’on ne puisse dire réellement si c’est une qualité ou un défaut, force est de constater que les Kamers ont la mémoire courte. Une capacité &...

  • par / Tempo
    Dec 07

    Comptes de Noël

    Il était une fois, une célébration païenne d’origine romaine qui, au détour d’une religion importée dans les valises de la colonisation, est deve...

  • par Myriam DJEKI / Portrait
    Oct 15

    Philippe Mataba, footballeur: A l’attaque de ses rêves

    De l’équipe anonyme d’un petit village de Tokombéré, à l’équipe nationale A espoir, le parcours de Philippe Mataba est un exemple d&rsqu...


Besoin d'aide ? Contactez-nous