Vincent Badji, fin de séjour tragique

La nouvelle a fait l’effet d’une onde de choc. C’est avec émoi et consternation que la communauté diplomatique a appris le départ brusque de celui qui était jusqu’au 21 juillet, ambassadeur du Sénégal au Cameroun. Vincent Badji, selon le ministre de la Communication, Issa Tchiroma, «est mort dans sa résidence de Bastos… devant son téléviseur».

Une crise cardiaque a emporté à jamais cet amoureux de la culture que Nyanga a eu le plaisir de côtoyer durant son séjour à Yaoundé. Une interview bilan de son action au Cameroun était d’ailleurs en préparation. Il avait donné rendez-vous à votre magazine au courant de la semaine du 23 au 27 juillet 2018. Vincent Badji était en poste au Cameroun depuis avril 2015.

Nommé en juillet 2018, ambassadeur de son pays au Vatican, avec résidence à Rome, il s’apprêtait à regagner son poste d’affection au moment où la mort en décide autrement. Il avait déjà fait ses adieux, au cours de deux dîners, à la communauté diplomatique, à la communauté sénégalaise et à ses amis. Tous gardent de lui le souvenir d’une «bonne personne».


Commentaires

Laisser un commentaire


Autres articles que vous aimerez lire...

  • par Myriam DJEKI / Portrait
    Sep 12

    Le texte au bout des doigts

    «On ne vous a pas laissés» fait désormais partie du vocabulaire des mélomanes. Ce titre a imposé le jeune chanteur dans le gotha de la musique urbain...

  • par Roger Owona / Tempo
    Sep 11

    Un enfant=un enfant…

    Les écoute-t-on assez ? Les entend-on suffisamment ? Leur accorde-t-on la place qu’ils méritent ? Qu’ils mériteraient ? Leur parole ren...

  • par DIDDI AISSATOU / Woman
    Sep 10

    Deux filles dans le vent

    L’année 2018 sourit aux deux jeunes femmes. Lancement de la saison 2 de leur web série, signature d’un contrat avec une chaîne panafricaine… que de bo...


Besoin d'aide ? Contactez-nous