Dorine Nina Nyabeyeu

Elle est née avec un sérieux handicap. Pour une femme, les mains sont importantes au quotidien. Pour faire le ménage, la cuisine, la vaisselle, la lessive, elles sont des instruments essentiels. Et même pour se refaire une petite beauté. Mais voilà ! Dorine Nina en a été privée ou presque. Moqueries, rejets, insultes ont déferlé sur elle tout au long de son enfance.

Puisant au tréfonds de son âme, elle réussira à surmonter ce qu’elle considère comme «juste des mots qui flottent sur elle comme de l’eau sur les plumes d’un canard». Pour mieux l’exprimer, elle a pris l’art comme allié. Elle chante, danse. C’est une histoire humaine émouvante et inspirante que Nyanga vous raconte dans cette édition....Lire plus


Commentaires

Laisser un commentaire


Autres articles que vous aimerez lire...

  • par Pierre-Rostant ESSOMBA / Dossier
    Jan 22

    Ces obstacles qui désorientent

    Sur le sentier menant à ses plantations, Germain, au crépuscule de la trentaine, a des larmes aux yeux. L’homme a appris, il y a quelques jours, le mariage de Sandrine. Les deux...

  • par GAËL DE SOUZA / Dossier
    Jan 22

    The wage of determination

    At the age of seven, the son of a tailor and housewife sang from door-todoor with children of his generation on Christmas. Six years after, he was coach of dancers of his club, and music interprete...

  • par GAËL DE SOUZA / Dossier
    Jan 22

    La force de la pensée

    Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité », ces mots d’Antoine de St Exupéry, dits ainsi, illustrent à souhait la magie du rê...


Besoin d'aide ? Contactez-nous